Cancer du col de l’utérus

Le papillomavirus humain (HPV) représente aujourd’hui l’IST (infection sexuellement transmissible) la plus fréquente. Aux USA, 7 millions de femmes sont infectées et 17 000 développeront un cancer du col de l’utérus. Les vaccins sont recommandés avant le début de l’activité sexuelle. Ils vont permettre de prévenir l’infection par HPV 16 et 18, responsables de la plupart des cancers du col.
logo-footerL’étude publiée dans le JIM (Journal International deMédecine) montre que la couverture vaccinale est influencée par l’orientation sexuelle. L’échantillon regroupe 3253 adolescentes et femmes américaines âgées de 15 à 25 ans: 58% hétérosexuelles, 14,4% bisexuelles, 1,2% homosexuelles; 26,4% n’ont pas se sexualité.

Sur l’année écoulée, 61% n’ont eu que des partenaires masculins, 5,5% des partenaires des deux sexes, 1,8% que des partenaires féminines et 31,7% n’ont pas eu de partenaires.

Si 85% de cette population a semblé être sensibilisée à cette vaccination, seules 28,5% avaient débuté leur vaccination (elle comprend 3 injections de 0,5ml à 0,2 et 6mois). Ce taux s’avère plus faible chez les adolescentes et femmes n’ayant que des partenaires féminines ou sans sexualité.

Dr Patrice Cudicio

Author: Patrice Cudicio

Médecin

Sexualités: Le Magazine