Le BHD n°100 : Cent patates !!!

Mon centième billet d’humeur ! Tout à fait incroyable quand j’y pense !

Voilà déjà un peu plus de deux ans que je me suis mise à coucher mes émotions et mes humeurs sur le papier…Et à les partager avec vous…Certains d’entre vous  sont de parfaits inconnus, certains sont des amis proches et fidèles…

Un grand merci à tous ceux et toutes celles qui me lisent, qui commentent, qui partagent, à tous ceux et toutes celles qui m’ont soutenue dans les heures les plus sombres, qui m’ont redonnée le sourire, qui m’ont fait rire, qui m’ont emmenée danser, boire un verre ou un café.

Je vous confie mes doutes, mes joies, mes peines et mes colères, sans oublier mes espoirs et mes rêves.

Bien sûr, mes billets ne sont qu’une petite partie de ma vie et oserais-je dire de ma personnalité, mais c’est une véritable thérapie par l’écriture. Ils m’aident à me relever, à analyser, décortiquer, comprendre, me faire évoluer (dans le bon sens du terme), à devenir une meilleure personne que celle que j’aie pu être par le passé. Grâce à eux, j’ai crevé des abcès purulents, j’ai évacué ma colère, je l’ai transformé en quelque chose de positif. J’ai pris conscience de ma valeur, du sacré et du divin qui résident en chacun de nous et je ne parle évidemment pas du côté théologique de la chose.

Pour ce centième billet, je voulais quelque chose de léger et de pétillant comme une coupe de champagne et trinquer avec vous de mon bonheur à être lue…Un de mes billets a été consulté plus de 60 000 fois, c’est absolument incroyable, formidable et même un peu …jouissif.

Mais je ne peux pas parler que de moi alors que nous venons de perdre un de nos plus grands génies contemporains, un être solaire que rien ne prédestinait à une vie aussi exceptionnelle.

A lui seul, il est la preuve vivante que le handicap n’est pas une fatalité, il a aimé, il a été aimé, il a eu des enfants. Sa volonté de vivre, son intelligence hors normes, sa réussite, la beauté de son âme, sa force resteront des exemples pour l’humanité toute entière. Je veux bien entendu parler de Stephen Hawking. Si vous ne l’avez déjà fait, je vous invite à découvrir le film retraçant sa vie : «  Une merveilleuse histoire du temps » avec Eddie Redmayne qui endosse le rôle de manière bluffante et époustouflante ! Pas de panique, il n’est pas nécessaire d’être diplômé d’Oxford ou astrophysicien pour le regarder…Quelle leçon de vie…

J’emprunterais donc ses mots pour conclure aujourd’hui : « Cet univers ne serait pas grand-chose s’il n’abritait pas les gens qu’on aime ».

VVB

Sexualités: Le Magazine

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.