Le BHD n°105 : Des mots, rien que des mots

Baobab : J’adore le mot. Je trouve qu’il résonne comme une formule magique sortie tout droit de Poudlard. J’admire l’arbre, sous toutes ces formes, parfois tortueuses et inquiétantes. Il paraît mort et incroyablement triste en fin de saison sèche. Mais dès que les premières pluies arrivent, il retrouve toute sa majesté, sa splendeur, comme si la sécheresse n’avait jamais existée. Je me sens comme un baobab…J’attends…

 

Déforticilisation : un mot qui claque et qui pète…A condition de le prononcer correctement et sans bafouiller. Je l’ai appris lors de mes études de « sexo ». Une fois qu’on en connait le sens, il reste tout de même très difficile à replacer dans une conversation courante…Il s’agit de la raréfaction des poils de culs après la ménopause, une sorte de dépilation due à l’âge…Avouez qu’après avoir passé des années à s’épiler, c’est un comble.

 

Sérenpidité : c’est le fait de trouver « autre chose que ce que l’on cherchait ». Cela rejoint pour moi cette parole de sagesse du Dalaï Lama : « Rappelez-vous que le fait de ne pas obtenir ce que vous désirez est parfois un merveilleux coup de chance ». Entre coïncidences et synchronicités, je patiente pour découvrir ce que l’avenir me réserve de beau et de merveilleux…

 

Epigénétique : j’en ai déjà parlé, il s’agit de l’influence de notre environnement sur notre capital génétique. Je regrette juste que ce phénomène ne soit pas davantage évoqué dans les médias à destination du grand public. Cela prouve bien, une fois n’est pas coutume, que l’important n’est pas les cartes que l’on reçoit à la naissance, mais ce que l’on en fait par la suite.

 

Assertivité : c’est la capacité à exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. C’est aussi le refus d’avoir recours à certains comportements : la domination par la force ou par la ruse, la soumission (fuite ou abandon) et les manipulations mentales. C’est également l’art de faire passer un message difficile sans passivité et sans agressivité (source Wikipédia). Il y a une quinzaine d’années, excédée par le comportement de certains collaborateurs irrespectueux, j’avais suivi une formation pendant laquelle j’ai appris une réponse à faire à un homme insultant…Je n’ai pas encore réussi à m’en servir…C’est presque devenu un fantasme…C’est pouvoir dire : « A chaque fois que vous faîtes ça, ça m’excite ! ».

VVB

Sexualités: Le Magazine