Le BHD n°113 : Top départ, départ top !

Dans notre maternité, ce mois de juin voit partir trois collègues à la retraite…L’une d’entre elles, et non des moindres, est le sosie de Jamie Lee Curtis (classe, style, élégance et tempérament de feu).

Son souhait était de partir sans faire de pot de départ…Donc, nous, ses collègues et amies avons  bien évidemment décidé de lui organiser une petite surprise…

Une belle et chouette surprise demande de la préparation, de l’ordre, de la méthode et une bonne dose d’organisation, sans oublier des nerfs d’acier…Car ceux et celles qui n’y ont pas pensé se sentent toujours lésés et deviennent plein de fiel…Prière de se référer à la Mouche du coche de Jean de la Fontaine…

Opération « Pot de départ surprise » enclenchée…Démarrer une cagnotte tout en restant discrètes…

Ecrire une chanson en deux coups de cuillères à pot et un éclair de génie magistral…

Avoir l’immense responsabilité d’aller choisir « THE » cadeau, tout en sachant que derrière, on aura forcément des réflexions à deux balles. Décider de s’en foutre car l’important n’est pas là. Tomber sous le charme d’un collier en or avec son petit diamant car il vous rappelle immédiatement un bracelet offert par un fils chéri disparu…Appeler un mari en cachette un jour où sa femme est coincée en garde pour l’inviter, le mettre dans la confidence et lui faire jurer le secret…

De petites chipies coquines qui prétendent qu’elles ont mieux à faire que de venir dire au revoir sur votre dernier jour de boulot…

Rameuter les copines en arrêt maladie et d’anciennes collègues pour qu’elles ne ratent rien d’un événement capital…Un nounours à la guimauve qui prépare une centaine de verrines de mousse au chocolat et qui joue les reporters photographes en prime… Une « Mamie » qui apprend « Céline » d’Hugues Aufray à l’alto pour accompagner la chorale qui ne fera sûrement pas la finale de The Voice…

Une « Tata » qui met la pression sur les dernières gardes en répétant que « non, il est hors de question qu’une amie, figure emblématique du service, parte comme un pet sur une toile cirée » ! Lui prédire un bain en salle nature pour détourner ses soupçons… Un super petit binôme de la dernière garde qui fait des cookies et qui manigance pour attirer la reine de la soirée dans le piège…

Une amie espiègle qui se livre à corps perdu dans une bataille de gel échographique pour immortaliser votre dernière garde en salle de naissance… Deux derniers bébés (Naissa et Alyssa) qui vous choisissent comme marraine sans savoir qu’ils seront les derniers de votre vie professionnelle… Des copines qui se rassemblent pour une répétition générale, puis sur le parking de la mater et pour finir qui se tapissent dans l’office en attendant l’instant « T »…

Une chanson résumant bien ce qu’on ressent pour notre future retraitée…

Des rires, des larmes de joie, de tristesse, d’émotions. Un apéro dînatoire soigneusement improvisé et qui s’éternise le plus longtemps possible histoire de partager d’ultimes bons moments ; de ceux qui nous permettent de tenir en ces lieux où nous passons une grande partie de notre vie… Trois, quatre :

« Enfin, Eliane, toi qui est notre amie, des joies, des peines des rires nous avons partagés…Sache que pour nous c’est pour la vie, cafés, cannelés, soirées, on va se marrer…Oh, oh, oh, une belle retraite pleine de promesses, tu l’as, tu l’as, tellement méritée. Une belle retraite, méga super chouette, le Boys Band tu pourras retrouver »…

VVB

Sexualités: Le Magazine