Le BHD n°23: Les couloirs du temps

Le BHD n°23 : Les couloirs du temps

 

J’attends.

J’attends un sourire, un bonjour, un s’il vous plait, un merci, un au revoir.

J’attends un regard, un compliment, une caresse, un espoir, une attention.

J’attends que le lave-linge se termine, que le sèche-linge sonne que le lave-vaisselle ait fini son cycle.

J’attends que le poisson soit décongelé, que le gâteau soit cuit.

J’attends les enfants devant la maternelle, devant l’école primaire, le collège, le lycée.

J’attends les enfants au judo, au rugby, à la danse, à la musique, au cinéma, à leurs activités diverses et variées.

J’attends le retour de l’être aimé, j’attends ses appels, ses lettres, ses mails.

J’attends dans la salle d’attente du médecin, du dentiste, du dermatologue, de l’ophtalmologiste, du pédiatre.

J’attends un diagnostic aux urgences pédiatriques, j’attends le retour de la salle de réveil, j’attends la sortie de la salle de plâtre.

J’attends au stop, au feu rouge, dans les bouchons.

J’attends aux caisses des supermarchés, dans les files d’attente des Mac Do.

J’attends que la salle de bains soit libre, que les toilettes soient libres.

J’attends chez le coiffeur, j’attends que le produit anti-poux ait fait effet.

J’attends un coup de téléphone, un SMS, une lettre, des explications.

J’attends la fin de la crise d’adolescence.

J’attends que mon grand ne soit plus fâché contre moi.

J’attends que le sommeil surprenne les enfants pour avoir, enfin, un instant de répit bien mérité.

J’attends que le café coule.

J’attends que la marée descende, que la crise passe, que la colère s’enfuit.

J’attends sur le quai de la gare.

J’attends des bulletins scolaires, des résultats d’examens.

J’attends une petite lumière au bout du tunnel, j’attends le meilleur qui reste à venir.

J’attends, j’attends, j’attends et après on trouve encore moyen de me dire que je ne suis pas patiente…

VVB

Sexualités: Le Magazine