Le BHD n°86 : Culture Pub

Depuis quelques temps déjà, je tente de ne plus absorber les publicités avec toute la bienveillance de la ménagère de plus de cinquante ans (eh oui), mais avec l’œil acerbe et affuté de la consommatrice vigilante et féministe…Et l’autre jour, sous mes yeux effarés et ahuris, je tombe sur la publicité : « Always Discreet Boutique ».Malgré des recherches approfondies, je n’ai pas trouvé cette publicité sur le web, mais il en pullule sur Youtube et autre…

Toujours est-il que j’ai tellement ri que j’ai failli en tomber de mon canapé. J’hésite entre deux formules : « On atteint des sommets » ou « on touche le fond », les deux s’appliquent de toutes façons devant tant d’inepties ! N’allez pas imaginer une seule seconde que ce qui me fasse rire soit que des femmes aient des fuites urinaires…Ce n’est pas ça qui m’amène à rire. Je suis une femme, sage-femme, qui plus est. NON ! C’est le fait qu’on nous prend vraiment pour des quiches !

Dispositif médical !? Je vous le demande, dit-on des couches pour bébés qu’elles sont des dispositifs médicaux ? La réponse est non !

Voudrez-t-on nous faire croire qu’il est normal, passée un certain âge, d’avoir des fuites urinaires, mais pire encore, d’accepter, sans résistance et sans lutte ce phénomène humiliant, contraignant et réducteur ?

Ne serait-il pas plus judicieux d’apprendre à chaque femme l’anatomie du périnée et la façon de le remuscler ?

Je reprends ici un des slogans de ma profession que le gouvernement a désespérément tenté de lancer : « A tout âge consultez votre sage-femme ! »…Praticien de premier recours, mais il s’agit d’une autre histoire. Mesdames, ne croyez-vous pas que la rééducation uro-génitale serait une bien meilleure option, surtout qu’elle est remboursée par l’assurance maladie. Autre option et non négligeable, la chirurgie avec un panel de propositions différentes : pose d’une bandelette (se faire remonter les bretelles), l’injection d’acide hyaluronique, le pacemaker vésical et même le sphincter artificiel…Alors, je vous le dis, si vous souffrez de fuites urinaires, ne croyez pas que votre seule option soit ces fichues culottes absorbantes. Consultez, parlez-en, trouvez le meilleur traitement adapté à votre cas et libérez-vous ! Ce qui sera toujours préférable que de renoncer à sa lingerie !

VVB

Sexualités: Le Magazine