Le billet d’humeur de la divorcée: épisode 10

Le billet d’humeur de la divorcée : rencontre du troisième type !

Episode 10

Alors, alors Jeannine, avant de rencontrer le troisième, faudrait d’abord rencontrer le deuxième, celui qui aura la lourde tâche d’être l’acteur de la sexualité post-divorce !

Je le suis en souhaite et à moi aussi !

Comme dit le personnage de De Funès dans la Grande vadrouille, « j’ai une conception très personnelle de l’ouvrage » !

Je pense que chaque être humain pourrait être représenté par un point avec des cercles de plus en plus éloignés autour de lui. De l‘intérieur vers l’extérieur on trouverait : l’âme ou l’essence même de ce qu’il est, ensuite l’intime, avec les membres de la famille et les meilleurs amis, ceux avec qui tout masque est inutile, ceux avec qui on peut tout partager. Dans un cercle plus lointain, les copains et les copines, encore plus loin, les collègues, puis dans un autres les connaissances comme les commerçants qu’on voit régulièrement, les patients et que sais-je encore ? On arrive au bord, à la périphérie du « faire connaissance » ou pas. Et c’est là où je voulais en venir, on peut très bien parcourir le périphérique à 100 à l’heure, et avoir du sexe avec des partenaires qui ne dépasseront jamais le stade de ce périphérique, mais moi, cela ne m’intéresse pas.

Je suis peut-être obsolète mais c’est ainsi.

Il y a la sexualité version Mac Do avec des formules toutes faites ou la sexualité version 3 étoiles du Guide Michelin avec des plats à la carte. Je préfère la qualité à la quantité.

Sexualités: Le Magazine