Le billet d’humeur de la divorcée: épisode 14

Le billet d’humeur de la divorcée : de petites particules d’éternité…

Episode 14

« Roger, Roger, le facteur est remonté sur le vélo, je répète, le facteur est remonté sur le vélo !!! »

C’est par ce message que j’ai signifié à ma meilleure amie que moi, ça y est, j’ai fait l’amour, ou, plutôt, devrais-je dire que j’ai refait l’amour !

Il se trouve qu’un homme époustouflant et avec un très beau cul a toujours évolué de près ou de loin dans ma vie sociale…et c’est avec lui que cela s’est passé !

D’une certaine manière, j’ai peut-être triché, car lui m’avait vu enceinte, grosse, allaitante, comme les Barbapapas, nous avions déjà eu des conversations…ce n’était donc pas un parfait inconnu.

La vie réserve bien des surprises, tantôt agréables et là, ce fut le cas !

Nous avons unis nos corps et nos solitudes respectives dans un joyeux et merveilleux balai.

La bonne nouvelle, c’est que je fonctionne bien ! Tout marche : mes lèvres, mes seins, mon vagin, mes orgasmes ! Waouh ! Trop bien !

La mauvaise nouvelle, c’est que je n’avais pas compris que sa solitude est un choix, alors que la mienne est imposée.

Cette relation me faisait vivre des virées insupportables dans de puissants ascenseurs émotionnels et j’ai décidé de rompre, déjà piquée par la flèche empoisonnée de Cupidon. J’avais des attentes et des espoirs et lui… aucun.

Bilan positif : je suis parfaitement capable d’avoir de nouveau une sexualité…et géniale, en prime !

Une sorte de thérapie « retrouver son estime de soi grâce au sexe ».

Bilan négatif : comment fait-on, déjà, pour ne pas tomber amoureuse ?

Allo maman bobo !

 

  • “L’amour est notre vraie destinée. Nous ne trouvons pas le sens de la vie tout seul. Il faut être deux pour y parvenir ” –Thomas Merton

 

 

 

 

Sexualités: Le Magazine