LES SITES DE RENCONTRES: UNE ARNAQUE?

Sans aucun doute un peu mais pas complètement et tout dépend pour qui!

Décryptage

  • Pourquoi utiliser un site de rencontre?
  • Qui rencontrer?
  • Quelle est la finalité de cette rencontre?

Petit historique: les sites de rencontres sont, en quelque sorte, une émanation des annonces matrimoniales que l’on pouvait trouver, il y a encore quelques années dans de nombreux quotidiens.

Avec la libération des mœurs et la levée de la censure, la pornographie a commencé à se développer.

Des journaux et magazines libertins sont apparus. « Le petit libertin » créé dans les années « Giscard » avaient plusieurs pages d’annonces de rencontre à caractère exclusivement sexuelle: l’échangisme, par exemple » permettait de changer de partenaire sans remettre en question le couple (c’est très théorique). On peut dire qu’on en était encore à l’époque du Troc, l’être humain n’étant pas encore devenu une marchandise.

Pour être honnête, l’initiative de l’annonce était essentiellement masculine, ce qui ne veut pas dire que quelques femmes n’aient pas profité de la situation.

On constate, en effet, que le désir masculin et féminin n’est pas de même nature. Le désir masculin, surtout lorsque l’homme est jeune est dominé par le pulsionnel, c-a-d le sexuel alors que le féminin l’est par le relationnel, c-a-d l’affection, la tendresse, l’amour.

Le sexe étant secondaire chez la femme (en tant que conséquence), on ne trouvait que peu d’annonces de femmes à tel point que les éditeurs de ces revues d’annonces en créaient un certain nombre pour stimuler leur vente.

J’ai ainsi pu avoir entre les mains quelques milliers de lettres adressés à l’époque à des femmes imaginaires. Puis avec l’informatique est apparu en France le Minitel et plus particulièrement le MINITEL ROSE avec ses animatrices. à suivre…

.

Auteur/autrice : Patrice Cudicio

Médecin

Une réflexion sur « LES SITES DE RENCONTRES: UNE ARNAQUE? »

Sexualités: Le Magazine

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.