Les lubrifiants: usages et limites

L’enquête de Debby Herbenick.

DebbySelon Debby Herbernick, de l’Université de l’Indiana les lubrifiants augmenteraient de façon significative le plaisir sexuel des femmes. Elle a dirigé une enquête auprès de 2453 femmes âgées en moyenne de32,5 ans, à 85,6 % hétérosexuelles dont 56,4 % étaient mariées. 66,5 % des femmes utilisant un lubrifiant pour leurs pratiques sexuelles témoignent de plus de confort et de plus de plaisir. La motivation première reste cependant d’éviter d’avoir mal au cours des rapports, l’accroissement du plaisir ne serait qu’une conséquence de l’usage du lubrifiants. Il est vrai que si la lubrification vaginale ne se produit pas ce traduit un manque d’excitation, quelle qu’en soit la cause. Le lubrifiant peut donc aider la femme à penser à autre chose tout en ayant bonne conscience vis-à-vis de son partenaire…

Le mode d’emploi des lubrifiantslubrifiants

Encore faut-il savoir s’en servir! C’est ce qu’entend démontrer la «sex professor» dans un article  sur son blog?

Elle explique que depuis quelques années, les lubrifiants sont devenus des produits de consommation courante, souvent présentés en association avec les préservatifs. Un grand choix de lubrifiants s’offre aux utilisateurs: spéciaux pour lui, pour elle, chauffants, picotants, aromatisés à la fraise, la banane, la menthe, voire le chocolat. Hélas, déplore Debby Hebernick, manque souvent le mode d’emploi, lacune qu’elle va s’appliquer à combler de ses judicieux conseils.

1- D’abord, il faut savoir ce que l’on veut faire avec. Les préservatifs accroissent le frottement et peuvent provoquer un inconfort voire une gêne, les fabricants les proposent donc pré lubrifiés. Il faut donc suivre les conseils des fabricants et ajouter un peu de lubrifiant à l’extrémité intérieure du préservatif, et bien entendu sur toute la surface du pénis ainsi protégé. L’experte n’évoque l’usage des lubrifiants que pour faciliter la pénétration vaginale et la masturbation…

Dès que le rapport dure un peu plus de 2 à 3 mn, il est important de rajouter du lubrifiant afin d’éviter une irritation de la paroi vaginale.

2- Utiliser le lubrifiant au cours des préliminaires, et choisir un produit aromatisé pour pratiquer fellation et cunnilingus. Debby Hebernick signale cependant que nombre de ces produits ont un goût chimique peu appétissant et en profite au passage pour faire un peu de publicité. Le lubrifiant est également conseillé pour pratiquer la masturbation mutuelle et pour tout usage des sex-toys.

3. Pour les jeux aquatiques, un lubrifiant à base de silicone s’impose, l’eau chaude a tendance à assécher le vagin ce qui peut rendre particulièrement désagréable une partie dite de plaisir sous la douche… Il faut donc bien enduire le pénis, la vulve et le vagin avant et faire attention de ne pas répandre de lubrifiant sur le sol ce qui rendrait le sol trop glissant pour pourrait provoquer une chute…

4- Il faut choisir un lubrifiant qui soit vraiment agréable pour le vagin, ils ne se valent pas tous, certains contiennent des composants pouvant irriter, et donc il est prudent d’en essayer plusieurs.

Les différentes sortes de lubrifiants

À base d’eau: ce sont les plus simples, ils sont parfaitement compatibles avec les préservatifs, ils ne collent pas et ne tachent pas, la seule restriction c’est qu’il ne peuvent pas servir sous la douche ou dans le bain car ils se dissolvent dans l’eau.

À base de silicone: ils ont un pouvoir lubrifiants jusqu’à 5 fois plus élevés que ceux à base d’eau, ne tachent pas, ne collent pas, et résistent mieux sous la douche tout en restant parfaitement compatible avec les préservatifs.

Certains lubrifiants contiennent des produits gras, ils ne sont pas compatibles avec les préservatifs et certains sex-toys à base de latex parce qu’ils les rendent poreux et les font se dissoudre…

 

Share Button

Un priapisme clitoridien!

UnknownChez l’homme, le priapisme est une érection prolongée de plus de 6h; elle devient rapidement douloureuse et si elle n’est pas traitée rapidement et efficacement peut être responsable d’une dysérection (impuissance) définitive.

Chez la femme, la survenue d’un priapisme clitoridien est rare ou du moins peu rencontrée dans la littérature scientifique. Il se caractérise par une érection prolongée et douloureuse du clitoris. Le cas rapporté ici dans le Journal of Sexuel Medicine par une équipe américaine de la Cleveland Clinic concerne une jeune femme de 29 ans participant à des essais cliniques pour une baisse de libido. Elle prenait  chaque jour depuis 4 mois une association de deux antidépresseurs dont un IRS lorsqu’elle ressenti une douleur vive et persistante au niveau du clitoris. Malgré l’arrêt des médicaments, le gonflement des lèvres a empiré pendant 5 jours à tel point qu’elle ne pouvait ni marcher, ni s’asseoir, ni se tenir debout sans que la douleur augmente!

A l’examen, si la vulve semblait normale, les lèvres étaient gonflées, le clitoris et ses branches indurées, œdémateux et douloureux à la palpation.

Fort heureusement un traitement associant antalgique, anti-inflammatoire et de la pseudo-ephedrine en spray (cette dernière est utilisée ne spray nasal dans les rhinites) a pu permettre une résolution  complète des symptômes en 3 jours.

Ce priapisme clitoridien a été provoqué par un blocage du retour veineux dû aux médicaments de l’essai clinique.

Dans les suites à plus long terme, si sa libido n’a pas changé, elle n’a pas eu de nouveau problème sexuel.

Dr Patrice Cudicio

 

Share Button

Les premiers manuels de sexe viennent de Chine

Dès le 3ème siècle avant JC, dans la Chine ancienne, circulent des livres de recettes sexuelles: les « manuels de sexe », recueils de recettes pour une vie sexuelle conforme aux principes du Tao. L’expression « Tao de l’art d’aimer » se réfère à cet art de vivre… suite

tao2

 

Share Button

Le vélo rend-il impuissant?

imagesLa presse et la littérature ont souvent mis en cause la pratique du vélo comme pouvant être responsable de troubles sexuels chez l’homme et la femme. Mais qu’en est-t-il réellement?

Une étude récente parue dans le dernier numéro de Sexual Medicine Reviews fait le point.

Nous savons qu’une pression prolongée du périnée du fait de la position assise sur une selle de vélo peut provoquer des lésions des nerfs pudiques (anciennement honteux). Ces nerfs jouent un rôle important dans la mécanique sexuelle et en particulier dans l’érection masculine. Ces problèmes ont pu être rencontrés surtout chez les cyclistes professionnels. Ils ne sont néanmoins, fort heureusement, pas très fréquents.

Selon cette étude, ce n’est pas tant la pratique du vélo, la responsable, mais plutôt le type de selle, ainsi que la position du cycliste.

En pratique, il est important de bien choisir sa selle et que celle-ci soit confortable. Au moindre signe d’engourdissement ou de douleur périnéale, il faut s’arrêter. Si l’insensibilité persiste, il vaut mieux consulter rapidement.

Dr Patrice Cudicio

Share Button

Comment maîtriser son éjaculation?

Dare To Stand OutL’ éjaculation jugée prématurée, précoce ou rapide est une plainte très fréquente chez beaucoup d’homme de 15 à 80 ans. Ce désagrément, car ce n’est pas une maladie, s’est surtout développé depuis une cinquantaine d’années; il est en partie la conséquence de l’émancipation féminine, la femme réclamant, à juste raison, sa part de plaisir au cours des rapports sexuels. La responsabilité de Masters et Jonhson, pionniers américains de la sexologie ne fait aucun doute. En inventant l’expression «premature éjaculation ». Ils ont fait d’un mécanisme physiologique une « pathologie ».  Lire la suite

Share Button